s'abandonner_a_vivre

J'avais hâte de retrouver Sylvain Tesson, après la lecture de Sur les chemins noirs.

Je n'ai pas été déçue par ce recueil de nouvelles dont les thèmes, chers à l'auteur, sont aussi mes préférés : la solitude, l'amour, la violence de la vie, l'ennui et le manque de sens, avec de l'aventure : en haut des pics où sur les mers arctiques.

Chaque nouvelle reprend ces thèmes tout en étant toutes très différentes. C'est le point de vue du narrateur qui est toujours le même : amer sur l'humanité.

La nouvelle Téléphérique commence par cette phrase : "Il flottait dans le chalet l'odeur joyeuse du boudin." Une phrase comme ça, connaissant Sylvain Tesson, illustre parfaitement l'horreur du confort bourgeois anesthésié par le gras du même boudin.

Une phrase que je trouve très juste aussi : "une histoire d'amour, c'est lorsqu'aucun des deux n'a mieux ailleurs."

Un extrait :

 IMG_4404

Et vous savez quoi, j'en ai un autre sur ma PAL !