L'exercice de la liste de ce qui m'a marqué en janvier

- ces relations toujours déséquilibrées qui pétillent et créent un silence cruel … je crois que je tiens le ressort psychologique nécessaire, il faut donc le mettre en application

- Violette entrainée à faire de grosses bêtises à l’école

- la candidature d’Alexandre Jardin aux élections présidentielles

- être presbyte avant d’avoir des cheveux blancs

- dire, en vrai, et assumer complètement que je ne peux pas envisager autre chose que la solitude pour être moi-même et respecter l’existence de ce décalage et le supporter au mieux

- il semble qu’avoir envie et préférer, ce soit un programme qui demande une volonté hors du commun

- avoir un regain d’intérêt pour le roman qui me suit depuis la fin août 2016. J’espère le terminer en février, il y a tellement de livres qui me font de l’oeil

J’ai décidé de ne plus faire mes bilans « célébrer » et pourtant j’aime ça … ce sera donc le 1er de 2017

FB_IMG_1484893042600

un mantra pour 2017

 C’était le rendez-vous du lundi d’Alice et Zaza