Alors voilà, je blogue depuis 2009. Ça c’est passé à mon retour au boulot après la naissance de ma première. Comme il me tardait de reprendre une vie sociale « normale », comme je n’en pouvais plus d’être scotché à ce petit être qui braillait et aspirait mon lait. Quel emprisonnement ont été mes congés maternité, vraiment, j’ai détesté ça. Rétrospectivement je me demande comment je ne me suis pas plus révolté contre ça, par culpabilité sociale, bien sûr, c’est tellement bien un bébé, qu’est-ce que j’aurais voulu de mieux ?

Aujourd’hui je sais pourquoi j’ai détesté être devenue une personne que je ne suis pas, une personne qui ne fait que subir les besoins de son petit, décérébrée tout simplement.

Donc ce retour au travail, je l’attendais avec impatience, parler à des personnes, à des adultes, d’autre chose que de couches, de poids, de manque de sommeil …

Mais voilà une réalité m’a sauté au nez, en effet, les conversations tournaient forcément autour du manque de sommeil, du poids et des couches …

Et pire que tout, au boulot, c’était la période creuse.

Donc mon arrivée dans un monde de néant intellectuel total.

Alors pour m’occuper, j’ai commencé à me promener sur la blogo. Je ne l’avais jamais fait avant mon accouchement, et heureusement … ou pas.

J’ai échappé aux blogueuses cinglées, autant celles qui veulent vendre une poussette à 2000 € que celles qui estiment que toucher la PAJE c’est mieux que de bosser. Mais je serais peut-être aussi tombée sur une ou deux, très rares, qui disent que les bébés c’est bien mais que la vie personnelle c’est bien aussi.

Alors, hop, entourées de mamans qui étaient très inventives pour leurs enfants et autour de leurs enfants, j’ai lancé mon premier blog (qui n’existe plus maintenant). Coincée derrière mon bureau ou coincée à la maison, ça m’a permis de communiquer un peu et d’apprendre plein de choses autour des loisirs créatifs.

Aujourd’hui je sais que cet engouement soudain pour ce mode « maman / enfant » était dû à mon ennui abyssal et à mon isolement. Mais cela a été bénéfique pour moi, j’ai rencontré (IRL ou pas) de chouettes personnes !

Et puis, doucement, j’ai commencé à reprendre mon indépendance intellectuelle, mon ainée grandissant, et ma deuxième (modèle hurleur) m’obligeant à m’éloigner affectivement et physiquement pour ne pas créer un fait divers.

Alors mon blog a pris un autre tour, de réflexions et de confidences. J’ai donc tout changé. Depuis janvier c’est un nouveau blog sur lequel je me répands. Bon, avec parcimonie (et réflexion) quand même, si je recopiais mon journal … heu … ce serait quand même autre chose. Et les choses se sont accélérées. Aujourd’hui un nouveau tournant se prépare, c’est très récent donc je ne sais pas encore ce qui va se passer dans ma vie et dans ma vie virtuelle.

J’en profite pour vous présenter mon blog d’écriture :

 hpourpre

Où je m’efforcerai de publier quelques textes que j’écris, en dehors de ce blog qui est plus un journal de vie quotidienne.

Mon blog je le rêve comment ? Plus limpide au niveau de la présentation, mais bon, c’est un détail. C’est surtout son contenu que je voudrais plus limpide, fluide, transparent … mais ça c’est de l’écriture et de la pensée, blog ou pas.

C’était le rendez-vous du lundi d’Alice et Zaza