9782246863786-001-T

Mon premier contact avec Alexandre Jardin date du XXème siècle, lorsque, adolescente, il m'a pris de lire Fanfan. Exit. Fadaises. Je ne crois pas avoir vu le film non plus.

Et puis l'an dernier, Alexandre Jardin a choisi de se présenter à l'élection présidentielle et j'ai suivi ce qu'il avait à dire notamment dans le cadre du mouvement Bleu-Blanc-Zèbre.

Je ne vais certainement pas commencer à lire toute son oeuvre, mais j'ai acheté deux livres.

J'ai dévoré celui-ci dans lequel il évoque avec un amour filial et une fidélité à toute épreuve, sa mère. Je ne sais pas ce qu'elle-même a du penser de cette déclaration d'amour mais il est rare de lire un témoignage aussi poignant d'un homme à sa mère pour la remercier de l'avoir encouragé à vivre sa vie pleinement et en lui donnant un exemple réussi.

Se jeter dans la vie et jeter ses enfants dans la vie, n'ayant peur de rien pour eux, exigeant le maximum et l'aventure : voici une démarche maternelle peu courante voire réprouvée par la société. Lorsque je me demande ce qu'est être maman, moi-même je ne me reconnais pas dans les figures maternelles qui sont autour de moi et la moindre de mes paroles est généralement réprouvée également.

Se jeter dans la vie pour l'apprendre et surtout pour la découvrir chaque fois différente et sublime, c'est un assez beau programme, fait d'amour et de souffrance mais surtout de fidélité à soi-même et aux autres.