1507-1

Bon, je l'ai lu, donc il faut que j'en parle.

Voici un livre creux, plat et sans aucun intérêt. Des graphiques sur la consommation de gâteaux et de bougies des danois.

Des recettes de gâteaux et autres plats "hygge". * dire houga, comme le village à côté de chez ma grand-mère*

On t'explique combien de bougies tu dois allumer, qu'il te faut aussi du bois, des pulls, des couvertures, des boissons chaudes. On se rend compte que ce pays a besoin de reconstituer la chaleur qu'il n'a pas dehors.

Comment comprendre qu'il y a des gens en Europe, qui parfois dans l'année, peuvent avoir la peau nue et se toucher de manière naturelle ? Le choc des cultures est quand même bien présent. Alors ce décorum est rassurant quand la luminosité baisse, entre novembre et février, certes.

On en oublierait presque qu'il y a un chapitre consacré aux échanges, au partage et aux amitiés.

On t'explique qu'il faut faire du vélo ... dans nos villes saturées de voitures, slalomer entre les pots d'échappements me parait extrêmement risqué. Qu'il faut faire des pique-nique l'été et ramasser les champignons en automne. Et puis si tu rates Noël, c'est la merde.

Alors ouf à un moment on parle de la famille et des amis. Concernant la famille, heureusement que le livre n'entre pas dans le détail de ce qu'est une famille. Il semble qu'ils aient oublié un chapitre préliminaire concernant la lobotomie, car avant d'acheter tous les accessoires du hygge, il faut d'abord que la famille soit parfaite et que les amis soient prolifiques. Une fois que tu as ça tu peux sortir ta carte bleue chez Ikéa.

Apparemment etre bien entouré ne suffit pas. Il faut allumer une bougie.

*ne pas oublier de ne plus lire de livre à la mode*