Flow-France-13-1140x1370

Me voici avec 3 Flow de retard et me voilà en train de rattraper mon retard !

Le Père Noël, à ma demande, m'a réabonnée pour un an à ce merveilleux magazine. Toujours aussi beau, toujours dans la psychologie positive et le minimalisme, toujours avec de beaux cadeaux en papier ...

Mais ...

Voilà, il y a un mais. A la réception de ce numéro et bien je ne me suis pas jetée dessus comme à l'ordinaire. Il y a quelque chose qui s'est passé, qui fait que j'ai l'impression d'en avoir fait le tour. J'en suis assez triste car j'aime énormément lire ces articles. Voilà, il me semble que c'est lu et relu, réchauffé.

Je ne sais pas vraiment si cette sensation va durer, nous verrons.

Le numéro de décembre 2016 nous offre le super éphéméride inspirant avec des citations positives, il a été installé à temps par contre, pas de problème !

"Ceux qui parlent, ceux qui agissent" où la difficulté de communiquer lorsque les modes de fonctionnement sont différents.

La macrophotgraphe Mathilde de l'Ecotais, compagne de Thierry Marx et qui photographie ses assiettes.

Laisser les choses se faire naturellement, sans essayer de les forcer ... voilà un exercice que je ne connais pas trop. Bien entendu je laisse se faire tout ce qui ne m'intéresse pas ... ça se passe sans moi. Sinon, j'ai besoin d'oeuvrer. Toutefois c'est vrai que souvent, décupler ses efforts ne sert à rien, il suffit juste d'aller le bon sens.

Etre à l'écoute de ses 5 sens et apprendre à paresser, oui, l'instant présent. Toujours difficile pour moi qui déroule tout tout le temps.

Le plaisir d'attendre, voilà un autre programme ... oui parfois l'attente, c'est bien. A condition d'en profiter et de ne pas la combler avec n'importe quoi (rien de mieux que de chanter à tue tête dans les embouteillages, rien de mieux que d'imaginer la personne attendue franchir la porte 1 000 fois avant qu'elle ne le fasse).

"Assez bien, c'est bien assez" : j'ai beaucoup apprécié cet article qui nous explique que l'on doit se concentrer sur la beauté qui est en nous plutôt que de vouloir accéder à quelque chose qui n'est pas soi.

Une grande découverte : les bouquets d'Anna Potter qui ressemblent à des tableaux du XIXème siècle. Vous trouvez les photos de ses oeuvres sur IG : @swallowsanddamsons