Voici un titre digne d'un best seller ou au pire d'un recueil de poésies.

Le déclic a été cet article de Zénopia concernant la chambre à coucher.

Après cette lecture, je me suis dit que c'était tout à fait à ma portée de m'occuper sérieusement de cette zone de l'appartement.

La première chose que j'ai fait, c'est d'enlever la photo de ma fille qui trônait dans un cadre fête des mères sur la commode. Elle est maintenant dans le tiroir, en attendant mieux (la cuisine ?).

La 2ème chose a été d'enlever tous les vêtements apparents. Le valet a déménagé dans la pièce d'à coté qui sert de bureau-chambre d'amis-salle de jeux-buanderie. Le porte-manteau suspendu derrière la porte a aussi changé de porte. Mon pyjama/robe de chambre/jogging de maison sont dans la salle de bain maintenant.

Il fallait également mettre l'image d'un couple ... ce fut plus dur. J'ai fouillé dans les cartes postales ramenées de différents musées et j'ai trouvé le Verrou de Fragonard. Bon, le thème me parait totalement inapproprié mais on va dire que la démarche est faite et que j'en trouverai bien une autre !

J'ai profité d'un jour à la maison où je gardais la fièvre de Nelly pour faire le grand tri de mon armoire. Je reconnais que je suis une spécialiste du bourrage d'armoire ... ranger et surtout plier tout de la même dimension me donne des sueurs froides. Non, ne me parlez pas de la méthode KonMari : en tant qu'apprentie minimaliste, je n'ai pas chercher à gagner de la place, normalement je n'ai pas suffisamment de vêtements pour ça.

Cette armoire a 3 portes : 1 porte concerne les serviettes, oui, je sais j'en ai 10 fois trop, je me pencherai là-dessus dans quelques temps, mon idée étant de faire des draps de bain en cousant plusieurs serviettes ensemble.

Dans les 2 autres portes, il y a la totalité de mes vêtements (sauf 2 robes, 3 jupes et 2 vestes qui sont dans une penderie ailleurs, ce sera aussi un autre jour).

PicMonkey Collage

A la fin du tri, je me suis débarrassée de 23 pièces qui n'ont pas besoin d'etre remplacées. J'ai bien plus de 33 articles pour la saison en cours, je l'admets. Pour l'été, j'ai décidé de laisser une nouvelle chance l'année prochaine aux robes que je n'ai pas porté.

Je me suis dépêchée de mettre ces 23 vêtements dans un sac fermé et je l'ai jeté le jour-même dans le relais ! Surtout ne pas réfléchir pour changer d'avis !

** satisfaite **