Pièce-vide1

C'était donc hier, je lisais des articles sur le "decluttering" et le désencombrement. J'aime beaucoup le blog de Courtney, je m'essaie au projet 333 dont je reparlerai bientôt.

Je lisais cet article : 50 façons de se débarrasser de ce qui nous encombre. J'ai adoré la 26 parce que c'est mon cas actuellement, mais bon, je crois que je vais choisir une solution moins radicale et puis les CD passent dans le lecteur de DVD.

Et puis dans mon fil d'actu FB il y a Tranches de Pimous, qui m'a invité à lire cet article.

Il faut dire que ma principale occupation hier soir a été de trier la chambre des filles afin de faire de la place pour les cadeaux de Noël qui sont restés là où ils sont arrivés pour l'instant.

Donc grosse opération, bien pratique en leur absence, j'ai vraiment fait du bon travail : livres, poupées, doudous, jeux ... toutes les catégories ont été triées. 2 poubelles à papier sont parties, 1 carton pour le vide grenier et les articles que je souhaite vendre plus de 1€ ont été photographiés et entassés, les annonces du bon coin sont postées.

Grande satisfaction d'avoir débarrassé la place nécessaire pour l'arrivée des nouveaux jouets !

J'ai l'intention dès ce soir de m'attaquer à la cuisine, grâce à Doriane, du site de Zalinka, avec ses newsletters à appliquer chaque semaine ! Le problème c'est que le peu de temps que je passe à la maison, c'est quand même l'endroit que j'utilise le plus, donc c'est toujours un peu en vrac.

Bref, très satisfaite de mon opération et me voyant déjà mettre ma cuisine à genoux, laissant la NL de Zalinka bien en vue sur la table (imprimée sur du brouillon je précise), voilà ma journée terminée.

Et c'est là que mon rêve arriva. Il faut préciser que je fréquente beaucoup le local à poubelles de l'immeuble ces temps-ci, surtout les poubelles bleues où l'on trie papiers, plastiques et boîtes de conserve. Dans mon rêve, je rentre de vacances et mon appartement est juste là, c'est la porte du local à poubelles.

Mais je n'ai pas besoin de sortir la clé, car je vois que la porte est entrebaillée : en fait, je ne l'avais pas fermée avant de partir.

86579637_p

J'ouvre (et je retrouve un peu les émotions du jour du cambriolage) et je me rends compte qu'on a pris la peine de me délester de beaucoup de choses (je suis dans l'appartement, hein, pas dans les poubelles). Les seuls objets que je retrouve avec plaisir sont l'armoire et le lit de ma grand-mère (lit entièrement démonté, prêt pour un déménagement, le sommier et le matelas ont été prélevés).

Et là, je me sens soulagée d'avoir été libérée de tant de bazar.

* * * * *

Bon c'était un rêve, dans la vraie vie personne n'est intéressé par de l'électroménager de plus de 8 ans et par du papier, des feutres et du tissu.