Attention les filles, les soldes et les réductions de prix, ce n’est pas la même chose !

Vous pouvez proposer des réductions de prix quand vous voulez, pour la période que vous voulez et sur les articles que vous voulez. Il faut pour cela que votre publicité soit très claire sur le %age de réduction, la durée et conditions de l’opération.

Les réductions de prix ne peuvent pas aboutir à la revente à perte des produits.

  Vous ne pouvez pas faire des soldes quand vous voulez et sur les produits que vous voulez.

 Vous trouverez la définition des soldes à l’article L310-3 du Code de Commerce.

 Il y a 3 éléments :

 -  une publicité

-  la volonté d’écouler les stocks de manière accélérée par réduction de prix

-  aux périodes définies par la loi

  •  concernant la publicité :

Elle doit mentionner la date de début et préciser les produits concernés s’il ne s’agit pas de tous les produits proposés à la vente. L’utilisation du mot SOLDES est imposé dans la publicité.

  •  concernant le stock :

Il s’agit d’écouler des invendus dont on ne renouvellera pas le stock. Il s’agit également de marchandises qui ont été proposées à la vente et dont le prix a été payé au fournisseur depuis au moins un mois avant le début des soldes (on ne va pas acheter un stock au dernier moment très peu cher, pour le revendre, en fait plus cher … au milieu d’autres marchandises ça passera inaperçu … cette Ptisa, une langue de vipère !)

  •  concernant la réduction de prix

Pour qu’il y ait une réduction de prix, il faut pouvoir le comparer à un prix de référence, c'est-à-dire le prix pratiqué avant les soldes. Ce prix est déterminé par la loi, il ne peut être inférieur au prix le plus bas pratiqué au cours des 30 jours précédent le début de la publicité (pour le même article et au même endroit ou site Internet). Ce prix de référence (c'est-à-dire le prix avant réduction) doit donc apparaître, accompagné de la mention de la réduction (en euros ou en %age).

Pendant les soldes, il est autorisé de vendre à perte. Pour faire simple, vendre à perte c’est vendre moins cher qu’on a acheté. Le principe c’est l’interdiction de la vente à perte, qui ne concerne que les produits achetés et revendus en l’état : les produits revendus après transformation ne sont pas concernés.

Il y a 7 exceptions : la 7ème étant les produits soldés.

  •  concernant les périodes définies par la loi

Il y a 2 périodes de soldes « fixes » d’une durée maximum de 6 semaines chacune (les 2 autres semaines dites « flottantes » qui peuvent être prises librement, ensemble ou séparément ont été supprimées par la loi).

Maintenant que vous avec compris la différence, vous constaterez que beaucoup de promotions qui nous sont présentées en période des soldes, n’en sont pas. Ce sont des promotions à mon sens (faire -10% en 1ère semaine de soldes et ne pas descendre sous les 30% en dernière semaine, je ne vois pas comment ont peut écouler un stock comme ça !).